Je t’enverrai des fleurs de Damas, Mijade

DamasC1S’expatrier et aller combattre pour une cause que l’on croit juste, donner sa vie pour la démocratie et la liberté, c’est bien. Sauf si l’on a quinze ans et qu’on s’est fait « tourner la tête » par des extrémistes qui, au nom de Dieu, envoient des jeunes à la mort.
La guerre civile en Syrie a causé des dizaines de milliers de victimes et la communauté internationale n’en fait pas une priorité absolue. Pendant ce temps-là, des innocents meurent et, parmi ceux-ci, des adolescents venus de France, de Belgique et d’ailleurs.
Ce roman à plusieurs voix raconte l’émoi soulevé par le départ pour la Syrie de deux adolescents sans histoire : la Syrie devient leur enfer, mais, pour ceux qui restent, c’est l’enfer aussi. Un livre qui ouvre à la réflexion et à la nuance : un outil pour former l’esprit critique et pour apprendre à se méfier des manipulateurs.

On en parle

Posted in Succès. RSS 2.0 feed.