Mes livres

Les mardis d’Averell Dubois

Genèse éditions, Paris-Bruxelles, Collection Les Poches Belges, 2020.
Le mardi 22 juillet 1969, quand, en tentant d’éviter un étron, Averell Dubois heurte Bill Babeleer, il ne sait pas que celui-ci lui pourrira la vie. Il ne sait pas non plus que les hasards de l’existence le conduiront à devenir commercial chez Peugeot et qu’il suivra l’évolution de la marque au lion grâce à laquelle il rencontrera Nathalie.
Des aventures joyeuses et des personnages jubilatoires qui offrent de faire la route ensemble dans plus de cinquante ans d’Histoire et de revivre, avec humour et dérision, les années folles qui nous ont conduits jusqu’à aujourd’hui.

Rumeurs, tu meurs !

Mijade, Namur, 2020.

Meurtre à la bibliothèque

Mijade, Namur, 2020.

Belgiques – Les politichats

Ker éditions, Hévillers, 2019.
Les Politichats rassemble neufs portraits cocasses de nos stars politiques transformées en chats. Une Belgique comme on la connaît : décalée dans son conformisme, grinçante dans la décadence. À miauler de rire !
Dans ce recueil qui s’insère dans la belle collection BELGIQUES, Frank Andriat offre une réflexion souriante sur nos politiques et leur relation au pouvoir. Les chats de l’auteur, pleins de duplicité, d’avidité, de malice, d’égoïsme, de népotisme, rappellent certaines pratiques politiques, celles-là même qui créent la colère populaire et le rejet d’un système où les citoyens ne se reconnaissent plus. Un recueil à la manière des fables de La Fontaine pour que la démocratie retrouve une force qu’elle a perdue, pour que la politique cesse d’être une farce qui désole. Salutaire !

Les aventures de Bob Tarlouze. T7. Lo tablo lé la

Ker éditions, Hévillers, 2019.
Bob et Camille se marient et partent en voyage de noces sur l’île de la Réunion. Le bonheur est au rendez-vous, une folle enquête aussi, car, même en vacances dans un lieu paradisiaque, Bob ne peut s’empêcher de s’interroger sur la disparition d’une toile de Modigliani 
dans un hôtel de luxe.
Le septième et dernier tome d’une série pleine de tendresse et d’humour qui a offert à des centaines d’adolescents réticents à la lecture de découvrir le plaisir de lire.

Double vengeance

Mijade, Namur, 2019.
Un mail choquant et tout s’enchaîne : des pneus crevés, un meurtre dans un immeuble tranquille et un adolescent qui devient le coupable idéal.
Son ami mène l’enquête d’étage en étage. Derrière chaque porte, les voisins dévoilent leurs bassesses : racisme, homophobie, médisances… Voici les ingrédients d’un terrible suspense qui se déroule jusqu’à une chute… inattendue et renversante !
Un roman palpitant qui offre de découvrir une nouvelle facette de l’auteur, celle d’un constructeur d’histoires qui surprend et… manipule son lecteur jusqu’au bout.

De Bic

JBC-Clavis, Hasselt, 2018.

Méditations heureuses sous un cerisier du Japon

Marabout, Paris, 2018.
Marabout, Les Petits Collectors, 2019.

La Miss

Mijade, Namur, 2018.
Alice et Clément déménagent une nouvelle fois. Bérénice, leur mère, dépense plus d’argent qu’elle n’en gagne et s’occupe davantage de ses concours de Miss que de ses enfants. Depuis qu’ils se sont installés dans leur nouvelle maison, des vols sont commis dans le village. Certains n’hésitent pas à les désigner comme coupables. Comment échapper au piège que des personnes peu scrupuleuses leur tendent ? Comment prouver leur innocence alors que tout les accuse ? Clément, quatorze ans, se bat contre les ragots et les factures impayées : il lui faudra du courage pour faire éclater la vérité.
Un roman policier psychologique, intense et rigoureux, écrit par Frank Andriat et André-Paul Duchâteau, maître du policier, célèbre internationalement grâce au succès de son héros Ric Hochet dont 78 albums ont été dessinés par Tibet.

Ta mort comme une aurore

La Renaissance du Livre, Waterloo, 2018.
Le jour de la mort de sa mère, Brice, quarante-trois ans, né de père inconnu, est sans espoir. Plongé dans la douleur de son deuil, il rencontre des femmes qui remettent sa vie en question : Nuray, la belle infirmière, Naïma, la bibliothécaire admiratrice de l’œuvre d’Ernesto Sabato, et Albina, l’étudiante qui vend ses charmes dans le quartier de la gare.
Parallèlement à son histoire, se développe celle de Vladimir Lepitre, un homme détestable et sans scrupules.
Un suspense psychologique mené avec douceur jusqu’à la surprise finale. Dans ce roman écrit avec finesse et élégance, l’amour croise la folie et le désespoir.

On en parle