Jolie libraire dans la lumière

Desclée De Brouwer, Paris, 2012.
Editions de La Loupe, Guérande, 2012. (Edition en grands caractères)

Ce roman souriant et profondément humain a ravi des milliers de lecteurs et a reçu des dizaines d’échos dans la presse et sur le net. Après une traduction en catalan, le voici disponible en collection de poche.

L’auteur y rend hommage aux libraires et à l’univers de livres qui parfume leur vie. Dans le cocon de sa librairie, une jolie jeune femme tombe sur un récit bouleversant : elle y reconnaît un drame enfoui dans son passé. Cela donne un sens nouveau à sa vie et à celle de son fils.

Un texte tout en délicatesse tissé dans la lumière et dans les ombres, un clair-obscur qui, entre les mots et les silences, se dévoile lentement jusqu’à la surprise finale.

Frank Andriat décrit ici une femme poignante et dévide avec passion son quotidien qui nous rejoint jusqu’en les fibres de notre être.

L’espérance, elle traverse aussi Jolie libraire dans la lumière. Ici l’aventure est intérieure. Toute de délicatesse, entre la librairie que tient Maryline et à laquelle elle a redonné vie et l’appartement qu’elle habite avec son fils Antoine.

Geneviève de Simone-Cornet, Écho-Magazine (Suisse), 16 février 2012.

Pour une fois qu’on a une jolie petite histoire qui fait du bien au moral entre les mains, on aurait tort de s’en priver !

Christelle Dyon, Métro (Belgique), 21 février 2012.

Le nouvel ouvrage de Frank Andriat nous apporte un vent de fraîcheur, des scènes fortuites, des rencontres inattendues et inespérées. Dans un style alerte, vivifiant, l’auteur nous introduit dans le monde du rêve devenu réalité et c’est toute la magie de ce beau récit qui nous fait aimer les livres car ils sont souvent vecteurs miraculeusement de l’amour, de cette tendresse délicatement humaine qui rend les jours lumineux.

Jean-Claude Jaffé, Voix du Midi, 1er mars 2012.

 Un roman délicat, hommage aux livres, et qui suggère que les circonstances de nos vies relèvent non du hasard, mais de la Providence.

Marie-Catherine d’Hausen, Famille Chrétienne, 3 mars 2012.

C’est un très beau livre, facile à lire et très doux dans son écriture.

Isabelle Le Cleac’h, Le Berry républicain, 14 mars 2012.

 L’auteur nous exhorte à l’émerveillement, à déposer les armes de l’activisme pour s’adonner à une contemplation agissante. Son dernier roman, Jolie libraire dans la lumière, vibrant hommage de la lecture, le confirme.

Charles Wright, La Vie, 15 mars 2012.

 Avec pudeur, en touches poétiques et sensibles, l’auteur chemine dans le passé de Maryline, et nous offre un présent radieux. Un roman absolument enchanteur, qui parle des livres et de tendresse avec une infinie délicatesse.

L’Est-Éclair, 18 mars 2012.

 C’est un roman en forme de poupée russe, une sorte de trompe-l’œil, un va-et-vient entre hier et aujourd’hui. Une invitation à humer les livres (…) Un récit à l’image d’un tableau, de Rembrandt, entre ombre et lumière. Tout simplement un court et tonique roman.

Jean-Jacques Guiot, L’Avenir du Luxembourg (Belgique), 31 mars 2012.

 Des trains, des confidences à des inconnus que l’on ne croisera plus —pense-t-on—, un immense amour de la littérature et du roman, une libraire et des personnages lumineux. (…) Un livre charmant, qui se nourrit du quotidien et de l’anodin pour en extraire toute l’humanité et lui donner des allures de conte romantique.

Isabelle Blandiaux, Psychologies Magazine, avril 2012.

Jolie libraire dans la lumière fait partie de ces livres qui invitent le lecteur à se mettre à l’aise et à se sentir bien. Et en matière d’accueil sympathique, l’écrivain belge Frank Andriat, son auteur, connaît la recette, à en croire ce bref roman écrit dans un style poétique rassurant.

Daniel Fattore, La Liberté (Suisse), 14 avril 2012.

 Ce beau petit roman fait l’éloge du monde des livres et de la librairie comme lieu d’intimités partagées. La belle écriture de Frank Andriat porte un roman délicat et fort à la fois, où la lecture a le beau rôle d’éclairer la vie de celui qui s’y abandonne, de porter ses joies et ses peines et parfois de l’ouvrir à l’espérance.

Chantal Berhin, L’appel (Belgique), juin 2012.

Jolie libraire dans la lumière, dernier roman en date de Frank Andriat, met immanquablement de la légèreté au cœur et le sourire aux lèvres.

Anne-Marie Pirard, En marche (Belgique), 21 juin 2012.

Histoires d’en lire

roman, SD edicions, Barcelone, 2014. Traduit en catalan par Anna Casassas

roman, SD edicions, Barcelone, 2014.
Traduit en catalan par Anna Casassas

Amb La llibretera dins la llum, Frank Andriat ret homenatge als llibreters i a l’univers de llibres que envolta la seva vida. A la seva petita llibreria, la bella i jove Marilina llegeix un text que la fa estremir; igual que la protagonista del relat, també ella va patir en el passat un drama que amaga a la mirada dels altres. Andriat teixeix la trama d’aquest sensible relat amb una delicada filatura. Trens, llibres i vells secrets que triguen a aflorar van veient la llum a mesura que el lector s’endinsa en les pàgines del llibre.Frank Andriat
 Escriptor nascut a Brussel·les l’any 1958, és autor de nombrosos articles i llibres d’assaig i de ficció per a adults; compta, a més, amb una extensa producció de títols de literatura juvenil. La llibretera dins la llum és una de les seves últimes novel·les i la primera que es publica al nostre país.

www.sdedicions.com

Posted in Mes livres, Romans. RSS 2.0 feed.